• Les "Bump it up walls"

    Un message d'une visiteuse étrangère m'a poussée à m'intéresser aux "bump it up walls" qui fleurissent dans les classes outre-atlantique. Je dois dire que ces murs sont très intéressants et je vais tenter de vous en expliquer le concept.

    Tout d'abord, voyons de quoi on parle avec quelques exemples de "bump it up wall"

     A quoi sert un bump it up wall ?

    Le "bump it up wall" est un affichage permettant à l'élève d'auto-évaluer son niveau par rapport à une compétence visée. Cette auto-évaluation se fait par comparaison de son travail avec des exemples de travaux anonymisés affichés sur le "wall". La deuxième fonction de ces "bump it up walls" est de donner à l'élève des conseils afin qu'il reprenne son travail et l'améliore de telle sorte qu'il passe au niveau supérieur. Le bump it up wall a donc une fonction auto-évaluative et une fonction d'aide à l'aprrentissage. à partir d'exemples. Pour le professeur, cela permet d'évaluer rapidement le travail de l'élève en y attribuant un niveau.

    Que trouve-t-on sur un "bump it up wall" ?

    On y trouve tout d'abord, l'objectif d'apprentissage visé. On y trouve ensuite les critères de réussite listés. On y trouve également  des niveaux différents de réussite de l'apprentissage avec un exemple. On y trouve enfin des conseils pour améliorer son travail et accéder au niveau de réussite suivant. Le mur doit être facilement compréhensible, on peut utiliser des images pour visualiser les niveaux...

    Comment construire un bump it up wall?

    Pour construire un bump it up wall, il faut tout d'abord lister avec les élèves les critères de réussite attendus par rapport à l'objectif fixé. Il faut ensuite produire ou partir des productions des élèves pour donner un exemple pour chacun des niveaux. Il dfaut enfin trouver collectivement des conseils à appliquer pour passer d'un niveau à l'autre.

    Un exemple concret pour l'atelier d'écriture.

    Très concrètement prenons un exemple que je vais essayer de mettre en oeuvre avec mes élèves. Nous travaillons actuellement durant les ateliers ECRIT sur le portrait. Ce sera donc notre objectif d'apprentissage. Nous allons ensuite lister ensemble les ingrédients d'un bon portrait : portrait physique, portrait moral, utiliser des substituts, faire des phrases, utiliser des images, écrire une phrase d'accroche, trouver un titre intéressant, varier son vocabulaire... Tout cela constituera nos critères de réussite. Nous allons ensuite fixer 4 niveaux de réussite. Le niveau 1 pourra être par exemple une description sous forme de liste  du type  "il a ...., il a ...,....". Les conseils pour augmenter de niveau pourront être "rédiger des phrases, éviter les répétitions...". Le niveau 2 pourra être un portrait rédigé avec des phrases mais concernant uniquement le physique. Les conseils pour passer au niveau 3 pourront être  "faire le portrait moral, ...". Le niveau 3 pourra être un portrait physique et moral mais sans accroche ou sans saveur (il est gentil, il est méchant...). Les conseils pour passer au niveau 4 seront de détailler, d'utiliser des images, de donner du caractère à son texte. Le niveau 4 sera un portrait abouti vers lequel les élèves devront tendre.

    Comment je pense utiliser les bump it up walls en classe?

    Ces affichages peuvent être utilisés dans toutes les matières et dans tous les niveaux de l'école. On peut faire un bump it up wall du comportement attendu, un bump it up wall en eps, en maths, en orthographe, en lecture...Dans ma classe, je vais réaliser un "bump it up wall" que j'utiliserai durant les ateliers ECRIT afin que les élèves aient des exemples et des conseils pas à pas pour atteindre l'objectif d'écriture travaillé. Je vous le présenterai dès qu'il sera fait... 

    Voilà, j'espère que cet article vous aura intéressé et donné envie (et qu'il aura été assez clair!). Pour ma part, ces bump it up walls sont une très belle découverte que je souhaitais faire connaître et partager avec vous!

     

    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,