• La pédagogie explicite - Késako ?

     

    La pédagogie explicite - Késako ?

     

    Le fonctionnement des ateliers de lecture avec le modelage des stratégies m'a amenée à m'intéresser de plus en plus à la pédagogie explicite aussi nommée enseignement efficace. 

    Qu'est-ce que la pédagogie explicite?

    L'enseignement explicite se définit par la transmission des connaissances et des habiletés par un enseignement direct et très structuré, fortement guidé par l'enseignant qui précède par petites étapes selon un rythme de leçon soutenu.

     

    Comment se déroule une leçon en pédagogie explicite?

    Une leçon en pédagogie explicite s'articule de la façon suivante:

    Présentation de l'objectif à atteindre : l'objectif de la séance est présentée très concrètement aux élèves: "Aujourd'hui, nous allons apprendre à...", "En fin de séance, vous serez capable de...". Il faut se fixer un objectif par séance.

    Activation des connaissances antérieures. Les élèves se remémorent ce qu'ils connaissent déjà sur le sujet. Par exemple, pour une leçon sur l'addition de décimaux, on demande aux élèves de se remémorer ce qu'ils savent sur l'addition : utilité, technique opératoire; et ce qu'ils savent sur les décimaux.

    Enseignement du concept, de l'habileté : c'est le moment où l'enseignant "enseigne" une connaissance ou une habileté par petites étapes. Chaque connaissance ou habileté est découpée en petites unités facilement intelligibles. Si je reprends l'exemple de l'addition de décimaux. Il y 'aura une étape sur le concept d'addition: qu'est-ce que l'addition ? à quoi sert-elle? On insistera sur l'utilité pour les élèves de savoir faire des additions de nombres décimaux. L'étape suivante concernera la "pose de l'addition" avec l'explication ou le modelage pour aligner les nombres et une partie sur la technique opératoire. C'est un moment riche en interactions et rétroactions avec les élèves car on vérifie constamment leur degré de compréhension par le biais de questions posées à des élèves tirés au sort au hasard. On ne passe pas à l'étape suivante tant que tous les élèves n'ont pas compris.

    Pratique guidée : on vérifie la compréhension des élèves en proposant des tâches similaires à celles qui ont été effectuées lors de l'explication ou du modelage. 

    Pratique autonome : les élèves mettent en pratique les connaissances et habiletés enseignées par le biais d'exercices en nombre suffisants. Les exercices doivent absolument porter sur l'habileté ou la connaissance explicitée par l'enseignant.

     

    Comment enseigner le concept ou l'habileté?

    Il y a trois façons d'enseigner le concept ou l'habileté que l'on veut faire acquérir aux élèves.

    - L'explication: c'est lorsque l'on transmet directement une information aux élèves ou que l'on explique comment faire quelque chose. Pour l'addition des décimaux, cela prendra cette forme : "Voilà comment il faut procéder pour additionner des nombres décimaux..."

    - Le modelage : c'est lorsque l'enseignant exprime à voix haute sa propre réflexion et les étapes mentales qu'il effectue. Cette façon de procéder est particulièrement efficace en résolution de problèmes ou en lecture où les élèves ont besoin de connaître les étapes mentales réalisées par un "expert" afin de les reproduire.

    - la présentation d'objets : c'est lorsque l'enseignant appuie son explication sur des objets qui s'y prêtent. Cette façon de procéder est très intéressante car elle permet une approche kinesthésique qui conviendra mieux à certains élèves. On peut assez facilement l'utiliser en sciences (maquettes, ...), en mathématiques (manipulation de solides), en histoire (objets anciens...)

     

    Comment vérifie-t-on la compréhension?

    La vérification de la compréhension est essentielle. La vérification de la compréhension des élèves a lieu à toutes les étapes de la leçon: de la présentation des objectifs à la pratique guidée. Les questions de compréhension sont préparées à l'avance et posées à l'ensemble de la classe et soit : tous répondent à l'aide d'ardoises; soit quelques élèves sont tirés au sort pour répondre à la question. Cela permet de réagir rapidement si l'on se rend compte que des élèves n'ont pas compris. On revient alors en arrière et l'on réexplique. Il est important de ne pas interroger un élève en particulier afin que tous réfléchissent car tous peuvent être potentiellement interrogeables. Il est également important de laisser un temps de réflexion suffisant avant d'interroger un élève. Il est cependant recommandé d' influencer la chance afin de vérifier prioritairement la compréhension des élèves en difficultés.

     

    A quoi ressemble une fiche de prép. en pédagogie explicite?

    Je vous laisse télécharger un modèle de fiche de prép. adapté à la pédagogie explicite. Pour chacune des étapes, il est important de préparer en amont les questions permettant de vérifier la compréhension. Il est égaleemnt important de fixer un objectif à chaque leçon. Les exercices doivent absolument porter sur l'habileté ou la connaissance explicitée par l'enseignant.

     

    Pour plus d'informations sur la pédagogie explicite, je vous laisse faire un tour chez ma copine Mélimélune qui a mis en ligne plusieurs vidéos sur ce thème dans son article qui résume très bien l'essence de cette pédagogie.

     

    La pédagogie explicite - Késako ?

     

    Pour ma part, j'ai utilisé le livre "l'enseignement explicite, une pratique efficace" de John Hollingsworth et Silvia Ybarra aux éditions Chenelière. Mélimélune vous propose sur son blog ses notes de lecture sur cet ouvrage: ici

     

    Sitographie : site de l'appex ,  site Form@PEx

     

    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags : , , , ,