•  

    Jeu de piste de fin d'année

    Le dernier jour de classe, nous avons pris l'habitude de faire un grand jeu de piste auquel participent tous les élèves de l'élémentaire. En voici les règles et le fonctionnement.

    Les équipes

    Les équipes sont composées par les enseignants au préalable. Dans chaque équipe des élèves du CP au CM2 sont mélangés.

    Le but du jeu

    Le jeu de piste se joue sur un plateau de jeu de l'oie et le but est d'arriver le premier sur la case finale pour cela, il faut répondre à des questions disséminées et cachées sur l'aire de jeu

    Le déroulement

    Les équipes lancent le dé et déplace leur pion sur le plateau. A chaque case correspond un numéro ou une action à effectuer. Les élèves doivent trouver les enveloppes qui correspondent au numéro de leur case. Ces enveloppes contiennent des questions. Ils doivent alors lire la question, reposer l'enveloppe et revenir vers le plateau de jeu pour donner la réponse. L'enseignant valide et ils peuvent ensuite relancer le dé.

     

    Le plateau de jeu : Télécharger

    La règle et les documents pour la mise en place : Télécharger

    D'autres idées pour la fin d'année chez Cenicienta (cliquez sur l'image!)

     

    Partager via Gmail Pin It

    20 commentaires
  •  

    Vous connaissez sans aucun doute Orphys du site monécole.fr. Il a toujours des tas d'idées géniales et la dernière en date tient largement ses promesses. Il a créé un site permettant de faire faire aux élèves des rallyes lecture en ligne!  

    Un vrai bonheur! On peut y créer des rallyes personnalisés (de très nombreux titres sont déjà disponibles), on dit au-revoir aux tonnes de photocopies car les élèves peuvent répondre en ligne aux questionnaires et cerise sur le gâteau, les résultats des élèves s'enregistrent et se calculent automatiquement (fini le vieux tableur excel à compléter)!

    Alors si vous envisagez de faire un rallye-lecture avec votre classe, cliquez sur le logo ci-dessus, vous ne serez pas déçus!

     

    Partager via Gmail Pin It

    2 commentaires
  • Un message d'une visiteuse étrangère m'a poussée à m'intéresser aux "bump it up walls" qui fleurissent dans les classes outre-atlantique. Je dois dire que ces murs sont très intéressants et je vais tenter de vous en expliquer le concept.

    Tout d'abord, voyons de quoi on parle avec quelques exemples de "bump it up wall"

     A quoi sert un bump it up wall ?

    Le "bump it up wall" est un affichage permettant à l'élève d'auto-évaluer son niveau par rapport à une compétence visée. Cette auto-évaluation se fait par comparaison de son travail avec des exemples de travaux anonymisés affichés sur le "wall". La deuxième fonction de ces "bump it up walls" est de donner à l'élève des conseils afin qu'il reprenne son travail et l'améliore de telle sorte qu'il passe au niveau supérieur. Le bump it up wall a donc une fonction auto-évaluative et une fonction d'aide à l'aprrentissage. à partir d'exemples. Pour le professeur, cela permet d'évaluer rapidement le travail de l'élève en y attribuant un niveau.

    Que trouve-t-on sur un "bump it up wall" ?

    On y trouve tout d'abord, l'objectif d'apprentissage visé. On y trouve ensuite les critères de réussite listés. On y trouve également  des niveaux différents de réussite de l'apprentissage avec un exemple. On y trouve enfin des conseils pour améliorer son travail et accéder au niveau de réussite suivant. Le mur doit être facilement compréhensible, on peut utiliser des images pour visualiser les niveaux...

    Comment construire un bump it up wall?

    Pour construire un bump it up wall, il faut tout d'abord lister avec les élèves les critères de réussite attendus par rapport à l'objectif fixé. Il faut ensuite produire ou partir des productions des élèves pour donner un exemple pour chacun des niveaux. Il dfaut enfin trouver collectivement des conseils à appliquer pour passer d'un niveau à l'autre.

    Un exemple concret pour l'atelier d'écriture.

    Très concrètement prenons un exemple que je vais essayer de mettre en oeuvre avec mes élèves. Nous travaillons actuellement durant les ateliers ECRIT sur le portrait. Ce sera donc notre objectif d'apprentissage. Nous allons ensuite lister ensemble les ingrédients d'un bon portrait : portrait physique, portrait moral, utiliser des substituts, faire des phrases, utiliser des images, écrire une phrase d'accroche, trouver un titre intéressant, varier son vocabulaire... Tout cela constituera nos critères de réussite. Nous allons ensuite fixer 4 niveaux de réussite. Le niveau 1 pourra être par exemple une description sous forme de liste  du type  "il a ...., il a ...,....". Les conseils pour augmenter de niveau pourront être "rédiger des phrases, éviter les répétitions...". Le niveau 2 pourra être un portrait rédigé avec des phrases mais concernant uniquement le physique. Les conseils pour passer au niveau 3 pourront être  "faire le portrait moral, ...". Le niveau 3 pourra être un portrait physique et moral mais sans accroche ou sans saveur (il est gentil, il est méchant...). Les conseils pour passer au niveau 4 seront de détailler, d'utiliser des images, de donner du caractère à son texte. Le niveau 4 sera un portrait abouti vers lequel les élèves devront tendre.

    Comment je pense utiliser les bump it up walls en classe?

    Ces affichages peuvent être utilisés dans toutes les matières et dans tous les niveaux de l'école. On peut faire un bump it up wall du comportement attendu, un bump it up wall en eps, en maths, en orthographe, en lecture...Dans ma classe, je vais réaliser un "bump it up wall" que j'utiliserai durant les ateliers ECRIT afin que les élèves aient des exemples et des conseils pas à pas pour atteindre l'objectif d'écriture travaillé. Je vous le présenterai dès qu'il sera fait... 

    Voilà, j'espère que cet article vous aura intéressé et donné envie (et qu'il aura été assez clair!). Pour ma part, ces bump it up walls sont une très belle découverte que je souhaitais faire connaître et partager avec vous!

     

    Partager via Gmail Pin It

    32 commentaires
  • Edit du 24/11 : ajout de la version pdf de l'article


    Juste un petit billet pour vous annoncer qu'un article sur mon blog et plus particulièrement sur les ateliers DECLIC est paru dans la revue "La classe" du mois de décembre. 

    C'est une première pour moi!

    Je profite également de ce billet pour rendre à César ce qui lui appartient. En effet, l'article fait mention de deux collègues à l'origine également de ces ateliers DECLIC sans mentionner leur nom. Je rectifie donc cela et j'en profite pour remercier mes deux cyber-collègues et copines Alet et Mélimélune  pour leur formidable travail et cette riche collaboration.

    Je remercie également le journaliste de la classe Florent Denéchère pour son écoute, l'intérêt qu'il a porté à mon travail et pour son article. Je le remercie enfin de m'avoir autorisée à publier l'article sur le blog.

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    24 commentaires
  •  Edit du 22/11 : ajout d'un lien vers le blog de maîtresse Patate qui a réalisé elle aussi un mémo très complet!

    Mémo de français et maths

    Sur une idée de Stéphanie (que je remercie au passage, elle se reconnaîtra), j'ai réalisé un petit mémo de français et de maths que je vais fabriquer pour mes élèves en difficulté. Il y'aura un côté français et un côté mathématiques.Je vous mets ci-dessous les fiches permettant une fois découpé et plié en deux de fabriquer ce mémo.

    Mémo de français et maths

     

     Mémo de français et maths

     Maîtresse Patate a réalisé elle aussi un mémo français et maths sous cette forme. Son travail est très complet et de qualité. C'est ici!

     

    Partager via Gmail Pin It

    70 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique